Test PC portable Razer Blade Stealth

razer blade stealth pas cher

Jouer sans carte graphique digne de ce nom est vraiment une innovation époustouflante. Si le Razer Blade Stealth 13″ peut produire une performance digne d’un ordinateur portable gamer, tout en offrant une autonomie de batterie prolongée, il pourrait bien devenir l’un des meilleurs Ultrabooks gamingsur le marché.

Caractéristiques techniques :

  • Prix : 1499€
  • Écran 13,3 pouces Full HD / 4K
  • Processeur Intel Core i7-1065G7
  • Graphiques Intel Iris Plus intégrés
  • 16 GO DE RAM
  • Poids : 1,32kg

Le Razer Blade Stealth 13 est le PC portable d’entrée de gamme de l’entreprise, donnant la priorité à la portabilité tout en offrant des performances de jeu vidéo décentes. Le Razer Blade Stealth 13 n’est pas un nouveau produit, mais Razer a confirmé au cours de l’IFA 2019 qu’il mettra à jour ses Ultrabooks avec de toutes nouvelles bulles pour le rendre plus puissant et efficace.

Le plus grand changement est l’intégration du processeur Intel Ice Lake de 10ème génération. Alors qu’un rafraîchissement du CPU ne signifie généralement qu’une performance plus fluide et des temps de chargement réduits, ce n’est pas le cas cette fois-ci grâce au moteur graphique intégré d’Ice Lake.

Le Razer Blade Stealth 13 de base ne dispose pas du tout d’une carte graphique, s’appuyant exclusivement sur le CPU Ice Lake pour son GPU. Intel et Razer affirment que l’absence d’une carte graphique dédiée signifie que l’autonomie de la batterie peut être prolongée, tout en suggérant que les performances restent constantes, que la Blade Stealth 13 soit branchée au secteur ou en déplacement, ce qui est vraiment une fonctionnalité qui change la donne.

Voyons si les caractéristiques époustouflantes du Razer Blade Stealth 13 sont aussi légitimes qu’Intel et Razer le disent.

Prix et date de sortie

Le nouveau ultrabook gamer Razer Blade Stealth 13, équipé du processeur Intel de 10ème génération, aura un prix de départ de 1499€. Ce modèle n’aura pas de carte graphique discrète mais pourra quand même utiliser certains jeux vidéo grâce aux graphismes intégrés d’Intel Ice Lake.

Si vous avez envie d’une version plus puissante de la Stealth 13, capable d’une performance stable pour les jeux AAA, alors il existe un modèle plus cher, au prix de 1799€, qui comporte un GPU GTX 1650. Et si vous souhaitez passer de la Full HD au 4K, vous pouvez opter pour la version 1999€.

Le Razer Blade Stealth 13 est déjà disponible aux Etats-Unis, mais les clients français devront attendre un peu plus longtemps, Razer suggérant que son Ultrabook mis à jour sera disponible en magasin vers la fin du mois (septembre).

Du jeu vidéo sans carte graphique dédiée

Les PC portables gaming ont depuis longtemps de multiples défauts. Les performances diminuent considérablement lorsqu’ils sont débranchés de l’alimentation électrique, l’autonomie de la batterie est limitée à quelques heures et ils pèsent généralement plus lourd que les haltères d’entrée de gamme au gymnase.

Razer a longtemps essayé de s’attaquer à ces problèmes avec la Blade Stealth 13, optant pour des GPU peu performants afin de garder l’ordinateur portable aussi mince et léger que possible, tout en étant capable de jouer en déplacement.

Cependant, de l’aveu même de Razer, la Blade Stealth 13 était si docile en termes de performances qu’on pourrait difficilement l’appeler un Ultrabook gamer : vous êtes essentiellement limité aux titres multijoueurs tels que Apex Legends et Overwatch, ou aux titres indépendants qui ne sont pas exigeants pour le GPU.

Cela semble prêt à changer avec un prochain modèle mis à jour avec le nouveau processeur Intel Ice Lake de 10ème génération, qui dispose d’un moteur graphique intégré. Cela signifie que le Razer Blade Stealth 13 d’entrée de gamme n’a pas besoin d’un processeur pour jouer, tout en conservant des performances élevées et stables.

 

J’ai passé un peu de temps à jouer sur le Razer Blade Stealth 13 et la performance était assez surprenante puisqu’il lançait Halo : Reach remastered, qui arrive bientôt sur The Master Chief Collection.

La fréquence d’images a fluctué entre 40 et 60 images par seconde. Une telle performance n’est pas suffisante pour plaire aux joueurs ultra-compétitifs, mais elle est tout de même parfaitement jouable et semblait lisse à l’œil nu. Voir un ordinateur portable exécuter un jeu AAA à cette fréquence d’images sans carte graphique est révolutionnaire – ne vous y trompez pas.

Razer affirme également que le Blade Stealth, en utilisant l’Iris Plus Graphics d’Intel, sera capable d’exécuter Overwatch à 60 images/seconde (bien que le détail soit réglé sur bas) et CounterStrike Go à 60 images/seconde (avec détails moyens). Je ne peux pas confirmer de tels chiffres, mais Razer a divulgué assez d’informations pour que je fasse confiance aux données.

Cela suggère que le Razer Blade Stealth 13 aura toujours du mal à exécuter des jeux AAA à 60 images par seconde, mais vous avez la possibilité de passer à une carte graphique GTX 1650 si vous êtes désespéré de jouer comme The Witcher 3 et Shadow of the Tomb Raider, mais gardez à l’esprit que vous aurez probablement encore à baisser vos paramètres graphiques.

Il y a un gros avantage à garder la ligne de base Stealth avec le processeur Intel Lake 25W, et c’est l’autonomie de la batterie. En l’absence d’une carte graphique dédiée qui engloutirait tout le jus, Razer affirme que le Stealth 13 de base aura une endurance supérieure. Aucun chiffre exact n’a pu être confirmé, mais je vois le raisonnement derrière cette affirmation audacieuse et je suis impatient de voir combien d’autonomie supplémentaire vous pouvez en tirer.

Razer m’a également dit que le nouveau Stealth 13 verrait les mêmes performances en dehors du secteur qu’une fois branché. Personnellement, je pense que c’est incroyablement excitant, car j’ai été dissuadé de jouer en cours de route à plusieurs reprises en raison du sacrifice de performance.

En dehors de la performance, qu’est-ce qui a changé avec le Stealth 13 ? Pas grand-chose pour être honnête, mais c’est une bonne chose.

Afin d’accommoder tous les nouveaux gubbins, le Stealth est légèrement plus gros, mais seulement par une augmentation de 0,5 mm à peine. L’entrée de gamme d’Intel Iris Plus Graphics Stealth 13 est maintenant également disponible en Mercury White et il semble incroyablement bon. Je m’inquiète de savoir si une telle option de couleur peut sembler sale après des mois d’utilisation, mais il n’y a aucun doute quant à sa beauté dès le départ.

Grâce au processeur Intel de 10e génération, vous bénéficiez également d’une connectivité améliorée avec Wi-Fi 6 et Thunderbolt 3, mais Razer a conservé deux ports USB-A disponibles pour vous permettre de brancher facilement vos anciens périphériques.

Ailleurs, vous bénéficiez toujours du même design de qualité, d’un affichage net et coloré et d’un clavier RVB fantastique que le précédent Razer Blade Stealth 13, qui est vraiment l’un de mes Ultrabooks préférés actuellement disponibles.

Ma seule réserve est le prix : à £1499, il n’est pas exactement bon marché, coûtant le même que le précédent modèle Stealth 13 de Razer avec un GPU Nvidia GeForce MX150 discret.

Je n’ai pas encore vu à quel point le nouveau moteur graphique Iris Plus Graphics vous fait gagner en performances par rapport au GeForce MX150, mais s’il suffit d’un saut et que l’autonomie de la batterie est nettement meilleure, alors Razer a vraiment tenu parole en se vantant d’avoir créé le premier Ultrabook au monde pour jouer.

Verdict initial

Blade Stealth 13 peut produire une performance digne d’un ordinateur portable de jeu, tout en offrant une autonomie de batterie prolongée, il pourrait bien devenir l’un des meilleurs Ultrabooks gamer sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *