Test Xiaomi Mi A3

xiaomi mi a3 pas cher

Xiaomi s’est forgé une formidable réputation en offrant un bon rapport qualité-prix sur son parc de smartphones. Il associe une caméra polyvalente à triple objectif avec une interface Android One sans encombrement pour un prix abordable, donc est-ce un bon rapport qualité / prix ou y a-t-il un piège ?

Le Xiaomi Mi A3 est un bon choix pour un smartphone au prix abordable, surtout si l’appareil photo est votre priorité et que vous souhaitez des mises à jour régulières du logiciel. Mais si vous aimez regarder des vidéos, vous pouvez regarder ailleurs car l’écran n’est pas à la hauteur.

Les plus :

  • Bon rapport qualité / prix
  • Belle autonomie
  • Interface utilisateur au top
  • Bon appareil photo

Les moins :

  • Affichage décevant
  • Pas d’indice d’étanchéité IP
  • Le lecteur d’empreintes digitales peut être capricieux

Spécifications techniques

  • Système d’exploitation : Android 9 (Android One)
  • 4 Go de RAM, 64 Go de stockage
  • Poids : 173,8g
  • Dimensions : 153,5 x 71,9 x 8,5 mm
  • Appareil photo principal de 48 mégapixels, objectif ultra grand-angle de 8 mégapixels, capteur de profondeur de 2 mégapixels
  • Appareil photo selfie 32 mégapixels
  • Écran AMOLED 6 pouces, format 19,5:9, résolution 720×1560
  • Puce Qualcomm Snapdragon 665
  • Batterie 4030mAh

 

Le Xiaomi Mi A3 aspire à être plus qu’un simple téléphone portable pas cher et économique, intégrant des touches haut de gamme telles qu’un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran et un blaster IR, sans parler de son principal argument de vente : la caméra à triple objectif. Bien qu’il obtienne beaucoup de bons résultats, de la longévité de la batterie à la performance de l’appareil photo, ses réalisations ont été faites au détriment d’une meilleure qualité d’écran.

Design

Le Xiaomi Mi A3 est un téléphone assez grand, avec un écran qui mesure 6 pouces. Le panneau arrière, bien qu’en plastique, est beau grâce à sa finition brillante. Trois caméras sont présentes à l’arrière du combiné dans un module aligné verticalement, tandis qu’une caméra selfie est logée dans l’encoche en forme de goutte en haut de l’écran. L’encoche n’est pas si subtile, mais n’est pas particulièrement envahissante lorsque vous regardez des vidéos en plein écran.

Inspectez les côtés du téléphone et vous trouverez plusieurs inclusions matérielles bienvenues : une prise casque de 3,5 mm, un blaster IR, une fente pour carte microSD et un port USB-C. L’absence d’un scanner d’empreintes digitales est cependant évidente : c’est parce qu’il est intégré sous l’écran, comme c’est le cas pour d’autres appareils haut de gamme. C’est pratique si vous voulez déverrouiller votre appareil alors qu’il est à plat sur une surface, mais cela prend beaucoup plus de temps à déverrouiller qu’un scanner traditionnel.

Dans l’ensemble, c’est un appareil qui a l’air très bien, mais qui n’est pas distinctif, et qui offre à l’utilisateur une polyvalence bienvenue qui fait défaut même sur certains flagships.

Appareil photo

La caractéristique clé du Xiaomi Mi A3 est sans aucun doute la caméra à triple objectif. Le capteur principal de 48 mégapixels est accompagné d’un objectif grand angle de 8 mégapixels et d’un capteur de profondeur de 2 mégapixels, offrant là encore une grande polyvalence.

La caméra produit des images agréablement détaillées. Le pincement et le zoom sur vos images afficheront toujours des bords nets. Le mode nuit réduit considérablement les lumières soufflées que vous obtenez autrement, mais les détails sont compromis de façon significative.

Le HDR peut tendre vers la surexposition, mais peut donner une apparence plus agréable pour ceux qui préfèrent des images plus claires au réalisme terne et sombre qui prévaut autrement. L’appareil photo est d’une netteté impressionnante, et le mode portrait découpe le sujet avec précision et brouille l’arrière-plan pour un effet de « cliquetis  » qui plaît.

OS et interface

Le Xiaomi Mi A3, comme toutes les entrées précédentes de la série, fonctionne sous Android One. Cette interface supprime toutes les applications des fabricants et offre une expérience Android très pure, sans les logiciels qui peuvent gêner (mais parfois aider) votre expérience quotidienne avec le téléphone.

Bien que certains utilisateurs soient habitués aux skins développés par d’autres fabricants, l’un des avantages incontestés de l’utilisation d’Android One pur est qu’il garantit les mises à jour logicielles et de sécurité pendant des années : un argument de vente important pour les téléphones moins chers qui sont souvent négligés pour les mises à jour.

L’approche nette fonctionne bien pour la plupart sur cet appareil, avec seulement deux applications non-Google installées après l’installation, mais le dogme minimaliste est pris dans une mesure presque masochiste quand il n’y a aucune application pré-installée pour utiliser le blaster IR du téléphone comme une télécommande.

Dans notre examen du Xiaomi Mi 9, nous avons reconnu que MiUI n’est certainement pas au goût de tout le monde, de sorte que l’adoption d’Android One est susceptible d’être un avantage global, grâce notamment à ce support logiciel à long terme.

Autonomie

Bien qu’elle ne fasse pas la une des journaux de la même manière que la triple caméra, la batterie de cet appareil est tout aussi digne d’éloges. Avec une batterie de 4030 mAh, ce smartphone chinois peut durer longtemps. Après une heure de visionnage de vidéos sur YouTube, la batterie a été cabossée de 8% et une heure de jeu vidéo mobile exigeant n’a enlevé que 12% de la batterie.

D’après notre expérience, avec une utilisation modérée, vous pourriez passer jusqu’à deux jours hors de ce téléphone.

La recharge sans fil n’est pas activée, comme vous pouvez vous y attendre sur un téléphone de ce prix. La charge rapide jusqu’à 18W est possible, mais curieusement, le téléphone n’est emballé qu’avec un chargeur de 10W.

Affichage

L’écran mesure 6 pouces, ce qui est une bonne taille pour regarder des vidéos ; mais malheureusement il est déçu par la résolution 720p. Ce n’est pas l’affichage le plus net qui soit, et bien qu’il faille regarder de très près pour repérer tout flou réel, on remarque que les images sont moins nettes et que les sujets ne sortent pas de l’écran de la même façon qu’avec un affichage haute résolution.

La luminosité est tout aussi faible que la résolution, n’atteignant jamais les hauteurs auxquelles vous vous attendez de la plupart des téléphones.

L’avantage de ces compromis est qu’ils aident la batterie de la Mi A3 à aller encore plus loin. L’inconvénient évident est que les vidéos et les jeux ont l’air sous-estimé. Vous remarquerez probablement ces différences si vous êtes habitué à un affichage haut de gamme.

Performances

Avec un processeur Snapdragon 665, cet appareil se situe dans la moyenne du marché. La navigation du système se déroule en douceur, peut-être grâce à l’interface claire et à l’écran peu exigeant, mais il peut y avoir un certain retard sur des jeux puissants comme Asphalt 9 à des moments particulièrement exigeants.

Les applications telles que YouTube et Google Maps fonctionnent bien, cependant, et nous n’avons remarqué aucun problème lors de l’exécution multitâche entre plusieurs applications différentes.

Si vous êtes un joueur passionné, ou si vous voulez être sûr que votre téléphone va gérer tout ce que vous lui lancez dans quelques années, alors il pourrait être utile d’envisager un appareil mobile plus puissant. Mais la plupart des utilisateurs seront bien servis par ce processeur.

Dois-je acheter le Xiaomi Mi A3 ?

Ce téléphone portable délivre presque tout ce qu’il faut pour le prix, y compris un bon appareil photo, une interface conviviale, des performances décentes et une batterie solide. Mais l’inconvénient est l’écran décevant.

Si vous aimez utiliser votre téléphone pour regarder des vidéos, ce pourrait être un éceuil. Mais si vous préférez prendre des photos ou lire du texte sur votre appareil, le Xiaomi Mi A3 sera un appareil fiable pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *